Yenten on Debian Si l'on possède un serveur, un VPS ou encore sa machine qui tourne sous Linux Debian on aura certainement envie d'avoir un portefeuille dessus. Comme il n'existe à ce jour pas de package ou de client déjà tout prêt on vas devoir le compiler nous même. Ci-dessous je vous partage ce que j'ai fait pour avoir le portefeuille sous ma machine Debian 9.3 fraîchement installé.

Tout d’abord on vas se mettre à jour

apt-get update
apt-get upgrade

Puis on vas installer les traditionnels paquets dont on aura besoin pour compiler

apt-get install build-essential libtool autotools-dev autoconf libssl-dev libboost-all-dev pkg-config curl git unzip libssl1.0-dev nano

On aura besoin aussi d'une ancienne librairie Oracle Berkeley DB en version 4.8 pour le portefeuille, comme elle n'est pas disponible en paquet on vas la compiler nous même :

wget http://download.oracle.com/berkeley-db/db-4.8.30.zip
unzip db-4.8.30.zip
cd db-4.8.30/build_unix/
../dist/configure --prefix=/usr/local --enable-cxx
make
make install

Pour ma part je dois aussi ajouter /usr/local/lib dans le PATH pour ne pas avoir de problèmes.

export LD_LIBRARY_PATH="$LD_LIBRARY_PATH:/usr/local/lib"
echo "export LD_LIBRARY_PATH=$LD_LIBRARY_PATH:/usr/local/lib/" >> ~/.bashrc

Puis on vas télécharger le Yenten Core ( version 1.3.1 à ce jour )

git clone https://github.com/conan-equal-newone/yenten
cd yenten


Si l'on ne veux pas le portefeuille graphique on peux alors s’arrêter là et compiler pour obtenir yentend et yenten-cli

./autogen.sh
./configure --with-boost-libdir=/usr/lib/x86_64-linux-gnu/ --enable-upnp-default --without-gui --disable-tests
make
make install

Une fois la compilation finie, avec yentend vous aurez à créer un fichier yenten.conf, lancez le une fois, il vas créer un dossier caché .yenten/ puis vous insulter copiez/collez/modifiez ce qu'il vous à répondu avec

nano ../.yenten/yenten.conf

Puis relancez yentend



Par contre, si l'on veux le portefeuille graphique yenten-qt on installera avant les paquets QT5 nécessaires

apt-get install libqrencode-dev
apt-get install libqt5gui5 libqt5core5a libqt5dbus5 qttools5-dev qttools5-dev-tools
apt-get install libprotobuf-dev protobuf-compiler

Et on éditera le fichier configure.ac pour changer les deux fPIE en fPIC à la ligne 357 pour ne pas se faire insulter par QT5

nano configure.ac
AX_CHECK_COMPILE_FLAG([-fPIC],[HARDENED_CXXFLAGS="$HARDENED_CXXFLAGS -fPIC"])

On pourra alors compiler le portefeuille pour obtenir yenten-qt en plus des traditionnels yentend et yenten-cli

./autogen.sh
./configure --with-boost-libdir=/usr/lib/x86_64-linux-gnu/ --enable-upnp-default --disable-tests
make
make install

Une fois la compilation finie, on peux lancer yenten-qt, celui-ci au premier lancement vous demandera où créer le dossier pour la chaîne de bloc, il n'y a pas besoin de créer de fichier yenten.conf pour fonctionner.
Yenten Core On Debian



Pour ma part je n'ai pas eu à changer quoi que ce soit pour que le portefeuille se synchronise sinon vous pouvez ajouter ce node via yenten-cli ou via la console de la fenêtre de débogage du portefeuille :

addnode 154.49.213.96:9981 add

A noter que suivant la sécurité que vous avez en place, il vous faudra peut-être autoriser la communication sortante sur le port 9981 ( en général il n'y aura pas besoin mais cela dépendra de votre configuration )

Écrire un commentaire

Chargement du Captcha... ( Si il ne se charge pas, svp désactivez Adblock ! )